BIENVENUE A LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DU VAL D'AY !



    Historique :

    La communauté de communes du Val d’Ay a été créée pour 10 ans le 1er janvier 2002, se substituant en tous points au SIVM alors en place sur le même territoire, soit la totalité du canton de Satilleu existant à l’époque (10 communes). Son existence a été prorogée le 1er janvier 2012 pour une durée indéterminée.

    Quelques dates :

      automne 1964 : création du SIVM du canton de Satillieu à l’initiative de Jean de Missolz, conseiller général et maire de St-Alban-d’Ay
      1964-1975 : présidence de Jean de Missolz
      1975-1983 : présidence d’André Broutechoux, maire de Satillieu
      1983-1987 : présidence de Jean Vincent, maire de Quintenas
      1987-2001 : présidence de Lucien Brunel, maire de St-Alban-d’Ay
      2001-2002 : présidence de Michel Vautaret, maire de St-Pierre-sur-Doux
      2002-2008 : Michel Vautaret est le premier président de la Communauté de communes du Val d’Ay
      2008-2014 : présidence de Denis Reynaud, conseiller municipal de Satillieu
      2014-2020 : présidence de Brigitte Martin, maire de St-Jeure-d’Ay

    Deux réalisations importantes du SIVM sont la Maison de retraite des Charmes et la gendarmerie de Satillieu. D’autres réalisations peuvent être citées commme : le contrat de pays avec la Région qui a permis aux communes d’obtenir des subventions très intéressantes, la mise en place du service des ordures ménagères, la création de l’école de musique cantonale, les marchés de voirie. Ses compétences principales portaient sur le soutien à l’économie, la voirie, la collecte des ordures ménagères et les transports scolaires.


    Première mandature (2002-2008)

    Président : Michel Vautaret - 1er vice-président : Bernard Riffard, maire de St-Alban-d’Ay

    Les bureaux du Val d’Ay continuent d’occuper ceux du SIVM à la mairie de Satillieu jusqu’à la fin 2004, date à laquelle s’opère un déménagement pour la Rue Centrale, toujours à Satillieu.

    Réalisations économiques : Aménagement de la zone artisanale de Goueille (Chizaret) à Quintenas, premières réunions en 2002 pour l’installation d’éoliennes au Col du Rouvey, achat de la zone de Munas et construction de l’usine AARDI (réception des travaux le 24 .07.2006), création de l’Union commerciale et artisanale du Val d’Ay, adhésion au CDPRA Ardèche verte et mise en place de l’ORC.

    Equipements divers : mise en place de bennes pour les encombrants métalliques, passage du SMIVURA au SYTRAD, opération PIG (aide à l’habitat), prise en charge du complexe sportif de Brénieux avec construction d’une salle d’accueil en 2007, mise en place du comité DFCI (début 2008), du PLGE, du CLI

    Social et Tourisme : convention avec Contact 07, aménagement de la crèche-halte garderie de Jaloine, défis lecture, animations contées, soutien de l’Office de tourisme de Lalouvesc où est installé un panneau lumineux en 2004, sentiers de randonnée, Déval d’Ay.

    Divers : création du logo, attributions de compensation...

    Seconde mandature (2008-2014) :

    Président : Denis Reynaud - 1ère vice-présidente : Brigitte Martin, maire de St-Jeure-d’Ay

    Réalisations économiques : aménagement de la déchetterie communautaire d’Empête à St-Alban-d’Ay (principale réalisation de la mandature), location d’un camion de ramassage des OM et recherche d’une solution pour les déchets verts, création d’une commission des énergies renouvelables qui étudie plusieurs dossiers : éoliennes, ferme photovoltaïque à Munas, maison des énergies à Lalouvesc, atelier relais de la CCI et unité de méthanisation à Munas.

    Equipements divers : inauguration de la crèche Nid d’Anges à Jaloine (19.05.2008), réparation dans le cadre de la voirie du pont du Moulin du Faure à Veyrines, installation de l’EDMDA dans les locaux du collège (2009), rénovation d’une partie des bureaux de Munas, travaux divers à la gendarmerie…

    Social et Tourisme : rachat de la crèche de Jaloine aux Centres sociaux d’Annonay (sa gestion est confiée à l’ACEPP ADeHL), nouvelle opération PIG, mise en place de bornes interactives, participation à l’aménagement du lac des Meinettes, jeudis contés du Val d’Ay puis animations estivales diverses, soutien à l’Office de Tourisme de Lalouvesc et du Val d’Ay, au Carrefour des Arts et aux Promenades musicales décentralisées…

    Divers : embauche d’un spécialiste chargé de la voirie, création d’une commission de transfert de charges, création d’une commission pour l’accessibilité des établissements recevant du public, départ du SCOT du bassin d’Annonay, début de refonte du site internet…

    Troisième mandature (2014-2020) :

    Présidente : Brigitte Martin - 1er vice-président : André Ferrand, maire de St-Alban-d’Ay

    En juillet 2014, les bureaux du Val d’Ay quittent Satillieu pour s’installer à Munas, dans des locaux plus fonctionnels, propriété de la communauté de communes.

    Le nombre de conseillers communautaires ayant été porté à trente, il est décidé de donner plus de pouvoir à l’exécutif composé de la présidente et de ses neuf vice-présidents (toutes les communes étant représentées) ; ils se réunissent régulièrement pour dégrossir les dossiers à faire voter par le conseil communautaire qui est convoqué moins souvent que par le passé. Réunions de l’exécutif et rencontres des commissions sont l’objet de comptes-rendus détaillés largement diffusés.

    En 2015, l'Etat, dans le cadre de la loi NOTre (Nouvelle Organisation du TerritoiRE), lance un nouveau plan de fusion des communautés de communes. Pour le Val d'Ay, le Préfet, propose de fusionner les communautés de communes du Pays de Lamastre, du Pays de St Félicien et du du Val d'Ay.

    En juillet 2016, après des mois de "tergiversations", le Préfet décide finalement de laisser fusionner le Pays de St Félicien avec la communauté du Tournonais, de laisser en l'état le Pays de Lamastre et de ... démembrer la communauté de communes du Val d'Ay en laissant partir les communes d'Ardoix et de Quintenas.

    1ier janvier 2017 : Le Val d'Ay ne compte plus que huit communes ...